Avery Dennison Corporate / An Unlikely Alliance

Une association peu probable : Pourquoi les utilisateurs et acheteurs de papier peuvent compter parmi les défenseurs des forêts les plus influents

« Il existe un équilibre subtil entre la nécessité de conserver les forêts et le rôle très réel qu'elles jouent en tant que ressource pour notre économie.»

*Ce contenu a été initialement publié dans le cadre d’un billet de blog d’invité pour la Rainforest Alliance.


Cette semaine, les dirigeants de la foresterie mondiale se réuniront à Vancouver, Canada pour la réunion de l’Assemblée générale du Forest Stewardship Council (FSC®)*, le système de certification volontaire central à la gestion durable des forêts. Des particuliers de l’industrie, des ONG telles que la Rainforest Alliance, des organismes gouvernementaux et plus encore échangeront sur la façon de faire progresser la gestion responsable des forêts et les pratiques de conservation et de s'engager dans la prise de décision collaborative pour préserver et maintenir les forêts du monde.

Ce n’est pas facile. Il existe un équilibre subtil entre la nécessité de conserver les forêts et le rôle très réel qu'elles jouent en tant que ressource pour notre économie.

Ça, on devrait le savoir.

Chaque année, Avery Dennison dépense plus d’un milliard de dollars en achats de papier pour fabriquer nos produits (comme la partie frontale et le support auto-adhésif des étiquettes), de sorte qu'un approvisionnement durable en papier est crucial pour notre entreprise. Mais nous sommes également conscients de l’indispensable rôle écologique des forêts dans l’absorption et le stockage de dioxyde de carbone qui pourrait autrement s'accumuler dans l’atmosphère et exacerber le réchauffement climatique. Nous sommes une entreprise, certes, mais nous sommes aussi des personnes engagées pour la réussite de notre société et la préservation des ressources naturelles pour les générations futures.

À bien des égards, nous sommes dans une situation unique pour gérer cet équilibre, en créant des occasions de construire une entreprise rentable et souple tout en respectant notre responsabilité de gardien de la planète. Considérons, par exemple, qu'une manière de protéger les forêts est d’accroître la demande de produits forestiers provenant de sources durables, ce qui contribuera à réduire l’exploitation forestière traditionnelle et la récolte du bois qui a un effet néfaste sur l’environnement.

Lorsque des entreprises comme la nôtre, acheteurs massifs de papier, s'engagent comme nous l’avons fait, à utiliser du papier certifié FSC®, nos actions peuvent favoriser une plus grande disponibilité et l’utilisation de papier certifié FSC, qui à son tour peut favoriser davantage la foresterie durable. Sur les 900 000 tonnes de papier que nous avons acheté en 2016, 45 % étaient certifiés FSC, 5 % étaient certifiés selon une norme approuvée par le programme de reconnaissance des certifications forestières et 28 % ont été jugées à faible risque par rapport à des critères clés comme la conversion des forêts et les droits civils et traditionnels. Pour 2025, nous aspirons à nous approvisionner à 100 % en papier certifié, dont 70% certifiés FSC. L’augmentation de l’utilisation du papier certifié conduira également à la parité entre les coûts à l’échelle de l’industrie, stimulant et encourageant encore l’achat de papier responsable. Nous travaillons en étroite collaboration avec la Rainforest Alliance en sa qualité d’organisme de certification FSC par rapport à nos engagements afin de nous aider à mener cette mission à bien.

Nous apprenons que nous pouvons et devons utiliser notre influence aussi d’autres façons, comme pour protéger les terres forestières qui sont utilisées pour des choses autres que la production de papier.

En 2016, nous avons commencé à soutenir Appalachian Woodlands Alliance, un partenariat regroupant la Rainforest Alliance et d’autres associations pour aider les petits propriétaires fonciers de la région du sud-est des États-Unis à comprendre la valeur d'une gestion de leurs terres en accord avec les pratiques FSC. Ces dernières leur permettent de rester rentables par le biais de pratiques de récolte durables et contrôlées. Le sud-est des Appalaches, qui couvrent une partie des états du Kentucky, de la Caroline du Nord, du Tennessee et de la Virginie, abrite de nombreuses petites forêts dont s’occupent des familles depuis des générations. Historiquement, les propriétaires forestiers des Appalaches ont eu tendance à récolter le bois juste une ou deux fois dans leur vie, au moment d’envoyer un enfant à l’université, par exemple, ou de prendre leur retraite.

Mais aujourd’hui, les propriétaires sont de plus en plus incités à vendre leurs terres à des promoteurs, qui déboisent par grandes quantités afin de disposer du bois nécessaire pour fabriquer des maisons et des meubles.  Lorsque le bois part, une grande partie de ce qui est irremplaçable (aux niveaux écologiques, économiques et culturels) s’en va aussi.  

Modifier ces habitudes peut constituer un véritable défi. Il faut alors contacter chaque propriétaire et lui démontrer comment la gestion et l’exploitation durable des forêts peuvent générer des résultats égaux ou supérieurs à l’exploitation forestière classique. Pourtant, des terres forestières certifiées FSC, quelle qu'en soit la nature, est une bonne chose. Nous avons un rôle à jouer, au sein de notre entreprise, et à l’extérieur, pour assurer l’avenir de nos forêts.

*La Rainforest Alliance est membre fondateur du Forest Stewardship Council et un organisme de certification pour les produits qui portent le label FSC.

 

Vous en saurez plus sur nos efforts en matière de durabilité sur www.sustainability.averydennison.com

Tenez-vous au fait des dernières nouvelles d’Avery Dennison. Communiquez avec nous sur les réseaux sociaux.

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières actualités d’Avery Dennison

S’il se passe quelque chose, c’est ici que vous en entendrez parler en premier.

Partager